Jelouta

  • Nom de Code
    Jelouta
  • Quartier Général
    Rabat
  • En Service depuis
    2010
  • Fan Page
  • Genres
    Rap
http://qgprod.com/wp-content/uploads/2013/10/jelouta-couverture.jpg


Ses Vidéos
________.

Jelouta
Playlist Officielle


Qui j’suis ? – Chkoun ana ?

Biographie en Français :

Sacrifier les meilleures années de sa vie pour défendre les autres, pas de doute, c’est une noble mission. Surtout dans un horizon où la délinquance et la criminalité ont atteint leur paroxysme et  le risque est omniprésent, y compris celui de se faire tuer. Said Jelouta, natif de Takaddoum, l’un de ces quartiers populaires où la dérive sociale n’a plus de limite à Rabat, est un personnage exceptionnel. Pour une simple bagarre entre adolescents, la police débarque à son collège en plein cours, le menotte et l’embarque devant le regard de tous les élèves.

A l’âge de treize ans, Jelouta est condamné par les magistrats de la 1ère chambre au Tribunal de Première instance à six mois de prison ferme. Une condamnation qui va bouleverser sa vie. C’est à partir de là qu’il décide de se battre contre l’injustice et de devenir un défenseur par delà les mots. Une décision qui va lui coûter plusieurs années de prison. Alors qu’il purgeait sa dernière condamnation (3 ans), l’idée d’écrire son sacrifice et de le transformer en chanson le hante. Toutes les paroles de ses chansons relatent l’enfer d’une vie au service des plus démunis.

Le révolutionnaire de la rue est devenu le porte-parole de toute une génération multiraciale qui se reconnaît dans sa rage et dans sa façon de raconter sa souffrance. Son premier album intitulé « JELOUTA » est un chef d’œuvre, toutes les chansons de ce premier projet ont réussi à toucher un large public toutes catégories sociales confondues. Un album où il rend avant tout hommage à tous ceux et celles qui ont été rejetés par la société, écrasés par l’oppression des grands sur les petits, par l’humiliation de se sentir inférieur aux autres, un appel au secours plus qu’un album. Un vrai signal d’alarme mettant en évidence les différences qui règnent au sein du Royaume, en quelques mots “le Maroc vu par le peuple”.

La presse nationale et internationale s’intéresse de plus en plus à Jelouta. En 2013, il reçoit le prix de reconnaissance offert par la Wilaya de Rabat, malheureusement, Said Jelouta perd son père cette même année. Cette mort l’a profondèment marqué vu la grande relation entre les 2 hommes. Jelouta lui rend hommage dans une très belle chanson intitulée “LAH IREHMEK A BA”.

L’idée d’un second projet prend solidement forme, il annonce donc une surprise pour 2014, on peut s’attendre à quelque chose qui va révolutionner le monde du Rap et le ramener à sa juste valeur. “Le porte parole des sans parole” est aussitôt aimé par les médias de masse. Il multiplie les concerts à travers différentes villes du Royaume ainsi que des morceaux accompagnés de clips vidéo. Said Jelouta est aussi un homme de cœur qui participe à plusieurs manifestations socio-culturelles. Chaque année par ses propres moyens, il se charge d’envoyer les enfants de la rue dans des colonies de vacances. 😉




Biographie B’Darija :

Had inssan kan ki da7i b’a7ssan sanawat dyal 7yato bach idafa3 3la nass wa7dakhrin, hadchi kayan b’don chak, ya3ni Rojola ! O bach idir had chi f’wast 7oma fiha jami3 anwa3 el ijram, masahalch ! 7oma li kati7 fiha l’btana ou 3adi. Said Jelouta li saken f’Takaddoum, 7oma men l’7omat li kata3raf in7iraf ijtima3i kbir f’mdint Rebat, wa7ad chakhssia isstitna2ia. 3la wad wa7d l’mtayfa bssita w 3adia ma bin l’morahi9in, l’boliss daram 3lih l’i3dadia (collège) fel w9ita dyal l’ 9raya, dakhlo 3lih l’ 9issam o hazoh 9adam jami3 talamid li b9aw ki chofo f’dak l’mandar.

Mnin kan f’3amro 13 l’3am, Jelouta tahmoh f’ghorfat l’9ada2e l2oula f’ma7kama l’btida2ia 7akmo 3lih b’ 6 chehour nafida fel 7abss, had chi li ghadi ikhali 7yato t’ghayar o iyakhod 9arare bach ibda idafa3 déd dolm li kanchofoh bazaf. Had l’9arar li khda ghadi ighar9o sinin twila men 7yato w ghada doz kolha fel 7abs, akhir chada kant 3ando fiha 3 snin nafida. L’fikra jato bach ibda y3abar 3la tad7iat li kan ki dirha bel ktaba ou y7awalha el aghani w ga3 l’kalimat dyawlo kay biyno béli s3ib tdafa3 3la nass li ma7gorin f’had l’blad.

Had chab tawri, li f’zan9a wala ki hdar bsmit l’jil li kayan b’mokhtalaf l’3oro9 li l’9at rasha kayna f’had l’aghani li kayahdar 3la l’mo3anat dyalhom. Awal album dyalo smito « JELOUTA » li kan sda3 rass mhayab. Ga3 el aghani dyal had tajriba lawla kanat naji7a, 9asst jomhor kbir men jami3 an7a2e l’maghrib. Had l’album li hdar fih 3la ga3 hadouk li kano dima marfodin f’had l’moujtama3 ou li dima ki 3aniw f’had l’7ayat, men khilal l’khalal li kayan mabin taba9at f’had l’blad kanchofo l’kbir ki yakol sghir, ou 7ta men khilal dal li 3aychino nass li 3la 9ad l’7al, khassna ndiro chi appel ou na9do had nass, khassna nt7arko bassa7 w nchofo dakchi li mkhabi ou had l’7agra li 3aych fiha cha3b maghribi.

Sa7afa katktab o l’2ida3at lwtaniya o 7ta l’3alamiya 3tato htimam kbir o had chi kan f’ 2013, f nafs l3am 7ssal 3la 3tiraf man taraf wilayat ribat. Said Jelouta twafa lih l’walid dyalo lah yra7mo li b9at blasto f 7yat Jeloua , o li kan l’ ab o sadi9 o l’2akh f’ nafs l wa9t. ktab jelouta oghniya 3la l’ walid dyalo b styl zwin o 7zinli khtar l’ had track isam dyal “LAH IREHLEK A BA”.

 2014 radi tsam3o l jaid dyal said jelouta li 3ando bzaf dl projiyatli manhom album. li radi ydir tawra f’ 3alam rap. Jalouta “le parte parole des sans parole” had l’ inssan kan ma7boub l’ jamahir, daz bazaf dyal l’ conserat f’ mokhtalaf l’ modon l’ maghribia, dar bazaf dyal l’ aghani makhtalfin ou li kan ki rafa9hom l’ clips vidéo li ba9in ki tchafo ila yawmina hada. Said Jatoula howa wa7d l’ insan li 3ando 9alb kbir ki charaf f’ bazaf dyal l’ a3mal ijtima3ia ou inssania. Kola 3am ki dir l’ drary sghar dyal rebat kharajat li kaykono 3ibara 3la mokhayamat sayfia ou had chi bel mal chakhssi dyalo. sayno m3ana l album tani li radi ydir tawra f rap  lmaghribi 😉


Commentaires